Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
À la une

13 cas où l’emballage alimentaire a dépassé toutes les limites de la logique 

Le plus absurde dans cette volonté d’emballer avec du plastique des fruits et légumes c’est lorsqu’il s’agit du bio. En marche vraiment sur la tête et ce n’est pas François de Rugy qui va changer quoi que ce soit alors qu’il suffit d’une loi votée dans la journée et qui va faire cesser ce massacre immédiatement. Mais non, nous sommes dirigés par des imbéciles et ce plastique continuera à finir dans l’estomac des poissons et des oiseaux et à former des continents de millions de tonnes au milieu des océans. Ce sont ces gens qui vous expliqueront demain qu’il faut payer plus de taxes pour sauver la planète !

Informations

Cancers : l’ANSES met en cause les huiles minérales des emballages alimentaires 

C’est ce que l’on appelle les auxiliaires technologiques. Ce sont des produits que l’on va utiliser pour faciliter le démoulage des chips par exemple ou tout simplement dans les emballages et qui vont se retrouver bien sûr sur les aliments. Ces produits sont hyper toxiques et au lieu de les interdire, l’ANSES conseille aux fabricants de ne pas les utiliser comme si un simple conseil — qui n’est généralement pas suivi — avait une quelconque valeur juridique, une quelconque utilité pour la santé publique ! Le temps de causer quelques milliers voire dizaines de milliers de cancers supplémentaires et de souffrances inutiles, comme toujours.