Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Eco & Finance

Expropriation/Mafia : L’impôt sur la terre ou la France assassinée ! 

On ne peut pas ne pas imaginer les banksters derrière ces lois crapuleuses ! Le peuple est tellement bête, dégénéré, imbécile, rendu débile par 50 ans de télé poubelle, qu’il ne réagit même plus. Quand on pense que c’est le parti socialiste qui a voté cette loi, on comprend mieux que toute cette mascarade gauche/droite n’existe pas. Sans une révolte populaire sérieuse, rien ne changera.

Géopolitique

La France en état d’urgence 

L’expérience maghrébine ou africaine en général montre que l’on sait quand on entre en état d’urgence mais jamais quand on en sort ! En d’autres termes, l’Algérie y est restée quasiment 30 ans ! C’est un genre de Patriot Act à la française avec très peu de possibilités de se défendre face à l’état surpuissant. Les explications ci-dessous démontrent que la société se transforme en dictature sous couvert de protection des populations. Sachant que le seul terrorisme qui existe c’est celui qui est organisé par les états comme l’a démontré l’histoire plus d’une fois, il est aisé de comprendre où veulent en venir nos élites décadentes et criminelles. C’est Fabius qui doit être content, lui qui décrivait Al-Nosra (Al-Qaïda) comme faisant bien le boulot ! Marc-Édouard Nabe aussi doit être super content, ça lui fait de la matière pour son n° 3 de Patience…

Informations

Sionisme à la française : Bac -10 Estrosi rappelle que « Le devoir de la France est de soutenir Israël » (sic) 

Le député-maire des Alpes-Maritimes, Christian Estrosi, a réaffirmé le dimanche 25 octobre son engagement à lutter contre l’antisémitisme et la délégitimation d’Israël.

« Les terribles agressions d’hier nous rappellent, si nécessaire, que la liberté de culte en France doit être protégée », a déclaré le candidat du parti Les Républicains pour les élections régionales prévues début décembre, lors d’une rencontre avec les communautés juives marseillaise, alpine, varoise et vauclusienne.