Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Non classé

Marseille : trois policiers en garde à vue pour « tentative de vol aggravée » 

Décidément c’est la bérézina du côté des forces de police d’autant qu’il s’agit encore de Marseille et de son commissariat des quartiers Nord qui a déjà défrayé la chronique pour des affaires encore plus graves. On espère que l’IGPN ne va pas nous dire qu’ils se sont trompés d’adresse comme ça a été le cas pour l’affaire du viol de Théo…

Informations

Consultation de sites jihadistes : un étudiant en médecine gardé à vue en France après son arrestation en Turquie 

C’est vraiment très curieux cette police qui surveille des individus inconnus et les traque jusqu’en Turquie par contre le daechiste assumé Marc-Édouard Nabe a toujours le droit de vendre son torchon Patience qui est une apologie de Daech comme il y en a rarement eu ! Non seulement il influence les jeunes avec ses écrits imbéciles mais en plus il gagne de l’argent et tout ceci sous l’œil vigilant de la police et des services secrets qui sont au courant de tout dans le moindre détail. À part ça, le complot n’existe pas…

Informations

Affaire Morandini : l’animateur placé en garde à vue 

Il était temps qu’il soit mis en GAV vu que les accusations ont été lancées il y a déjà plusieurs mois mais il est vrai que la lenteur du système judiciaire français est légendaire. Quand on pense que l’affaire de l’explosion d’AZF n’a pas encore été jugée après 15 ans de procédure, c’est juste une insulte à la raison et au peuple.

Politique

PPDA placé en garde à vue dans le cadre de l’affaire Aristophil 

Patrick Poivre d’Arvor se retrouve dans le viseur de la justice. L’ancien présentateur de TF1 a été placé en garde à vue, ce mercredi, après avoir été auditionné par la brigade financière du 36, Quai des Orfèvres, révèle Closer. Selon le agazine, les enquêteurs l’ont entendu dans le cadre de l’enquête menée sur les agissements d’Aristophil. Fondée en 1990, cette société proposait aux épargnants de placer leur argent dans des lettres historiques ou des manuscrits auteurs célèbres. Mais depuis un an, la justice soupçonne l’entreprise de fraude.