Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
À la une

Le triomphe de Baal, par Lotfi Hadjiat 

La sodometgomorrhisation de la société est comme un tsunami qui vient et dont on ne mesure pas l’ampleur. Le plaisir sexuel est devenu un culte, comme les israélites au temps de Jéroboam vouaient un culte au dieu Baal (en plus de vouer un culte au Veau d’or, ces deux cultes constituant les deux faces d’une même médaille pourrie ; Jéroboam, premier roi du premier royaume d’Israël fit construire deux grands Veaux d’or aux deux extrémités du pays !), Baal le confondeur, dieu de la fécondité, auquel ils vouaient orgies, meurtre rituel et prostitution sacrée, et auquel ils sacrifiaient les enfants par le feu en holocauste… comme s’en lamentait leur prophète Jérémie (19, 5). Mais puisque le dieu Baal a triomphé aujourd’hui ainsi que le Veau d’or (surtout à Tel-Aviv, où se multiplient rabbins influents multimillionnaires et rabbins violeurs pédophiles, et peut-être demain à Jérusalem, autour de l’imminente démoniaque reconstruction du temple de Salomon, où officieront sans aucun doute ces rabbins-ci !, temple usurpée de Jérusalem dont les mondialistes-sionistes veulent faire la capitale religieuse et politico-financière du nouvel ordre mondial !), les dieux des ennemis de l’humanité, et que tout est devenu commercial, je vais tenter de comprendre le plaisir sexuel comme une transaction commerciale.

Tradition

Vidéo de la conférence de présentation du livre « Les ennemis de l’humanité » 

Voici la vidéo exceptionnelle de la conférence de présentation du livre Les ennemis de l’humanité par M. Lotfi Hadjiat (sept. 2015), réalisée le 24 octobre à Marseille. Il est question dans cette vidéo de 40 minutes d’analyses pertinentes de l’idéologie politico-religieuse des mondialistes qui nous gouvernent. L’auteur a découvert un lien direct entre ce que l’on appelle la secte « caïnite » et les subversions politiques des dernières décennies ! Il décrit les rapports doctrinaux incestueux très clairs entre franc-maçonnerie, caïnisme, kabbale, mondialisme… jusqu’à Mai 68 ou le mariage pour tous ! Effectivement, le paradigme sabbataïste n’est pas si récent, il remonte aussi loin que Satan existe, il a tenté d’imposer sa vision mortifère du monde depuis longtemps.

Lectures

Parution, demain 11/9, de l’excellent livre de Lotfi Hadjiat, « Les ennemis de l’humanité » 

En tuant son frère Abel, Caïn fut le premier meurtrier de l’humanité, mais aussi le premier ennemi de l’humanité. Quelle fut sa descendance, son influence sur les générations successives jusqu’à aujourd’hui ? Telles sont les questions auxquelles tente de répondre ce livre. Cette nouvelle étude sur l’identité de Caïn et de sa lignée éclaire d’un jour nouveau le personnage biblique nommé Israël, élucidant l’épineuse question juive, l’obscure franc-maçonnerie et la dérive scientiste moderne.

Une clef pour comprendre dans quel péril est conduite l’humanité et vers quel salut elle peut encore se diriger. Un péril dans lequel on nous attire en agitant bruyamment la marionnette sanglante du djihad.

Lectures

Parution le 11 septembre 2015 du livre « Les ennemis de l’humanité » de Lotfi Hadjiat 

Avec des mots simples et un langage clair, Lotfi Hadjiat, à la lumière des Textes sacrés, offre au lecteur une histoire revisitée de la légende humaine, depuis l’ancêtre commun Adam, reconstituant ainsi avec bonheur la mémoire enfouie d’événement majeurs, à l’image du crime abominable commis par Caïn sur son frère Abel et dont nous payons à ce jour les conséquences. Comme nous le rappelle l’auteur, le salut ne peut être qu’individuel – chacun recherchant le sien propre – et il ne peut venir que d’une victoire remportée sur soi-même : « On ne peut vaincre que soi-même ; la plus belle victoire est une défaite, que dis-je, une soumission totale à la souveraineté divine. ». C’est tout un art de vivre, toute une philosophie.