Il y a eu des morts, il y a eu des effets secondaires extrêmement graves et pourtant le gouvernement avec l’agence du médicament osent affirmer que le secret des affaires prime sur la santé publique ! C’est exactement ce qu’ils disent lorsqu’ils ne veulent pas livrer des informations aux parties civiles en ce qui concerne la nouvelle formule du Levothyrox. Voilà ce qui se passe quand l’argent devient roi, quand l’argent est le seul à détenir le pouvoir.