Très belle poésie en langue arabe pure d’un poète qui dénonce la rapine de son pays par un président criminel entouré d’une bande de voleurs. Il parle de la trahison de ces élites au profit de forces étrangères. Il dénonce également le cirque des élections qui ne servent absolument à rien…