L’affaire Lafarge en Syrie est en train de se clarifier de plus en plus grâce au travail de l’ONG Sherpa qui crie au scandale en accusant cette multinationale du CAC 40 d’entrave à la justice ayant plongé des ordinateurs dans l’eau de javel afin de perdre des données compromettantes. Cette affaire d’ailleurs prend une tournure plus que nauséabonde puisque le cimentier accuse l’État français de l’avoir laissé faire, en connaissance de cause, des affaires en Syrie ! Selon Lafarge, le Quai d’Orsay était au courant de tout. Il est évident que pour faire tomber une entreprise aussi puissante il faudrait être doté d’une naïveté d’un enfant de trois ans. Le monde moderne assume son mode de fonctionnement reposant sur le mensonge, le crime, le vol, l’hypocrisie, la tromperie, le pillage… il en est parfaitement satisfait !