Nous qui pensions que les complots n’existaient pas, pourtant c’est bien le chef d’accusation retenu contre le milliardaire John Kapoor…