Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Informations

Charles Gave : le scandale des aides à la presse. 

Le financement de la presse via les 2 milliards de subventions annuelles sont la preuve que le capitalisme n’est pas du tout respecté et encore moins la loi du marché. En réalité, le pouvoir en place est obligé de financer la propagande qui permet son maintien en place avec l’argent du contribuable. Sans ces 2 milliards vos kiosques seraient vides…

Informations

Szafran traite de complotistes ceux qui affirment que la presse est pro-Macron 

L’accusation de complot est en train de perdre toute sa substance car les comploteurs sont en train de se ridiculiser en refusant tout débat sur la réalité que l’on constate quotidiennement. N’importe quelle critique constructive et légitime est accusée de complotisme ! Cette stratégie peut fonctionner sur une partie de la population mais elle ne fonctionnera certainement pas sur la totalité, du coup comme il suffit de très peu de personnes pour renverser le système, tout ceci est voué à l’échec et c’est tant mieux.

Politique

La nouvelle combine de Dieudonné ! 

Nous qui nous attendions, non sans impatience, à une vidéo à propos du « karaoké géant de Pyongyang », on se retrouve avec une vidéo annonçant une nouvelle histoire bizarroïde et pour le moins malsaine. Certes l’interdiction de ses spectacles est illégale et il y a de grandes chances qu’il gagne, au final, ses procédures ; mais, de là à inciter ses spectateurs à porter plainte en présentant cette affaire comme s’il s’agissait de l’achat d’un ticket gagnant de gratte-gratte relève du boniment, voire de la mystification. Aucun tribunal n’accepterait une plainte pour un préjudice de 14 € ni même 29 ! Il sera également difficile de déposer une telle plainte au commissariat ! Il faudra donc se constituer partie civile, ce qui, non seulement coûtera une petite fortune lorsqu’on a des revenus modestes et même moyens, mais l’auteur d’une telle procédure pécherait par son caractère grotesque, voire ridicule. Il faudra prendre aussi en compte les frais d’avocat qui sont loin d’être négligeables, le strict minimum étant de 3000 € pour une affaire en première instance ! Il faudra se déplacer plusieurs fois pour être entendu ! S’occuper de l’affaire et répondre au courrier ! Tout ça pour que Monsieur Dieudonné puisse continuer à jouer ses spectacles qui ne font plus rire personne, du moins, ceux qui ont compris qui il était réellement.