Quand un Arabe ou un Gitan accomplit la même action, les médias vont parler de cavale ou d’évasion. Mais vu que c’est un grand patron, un voyou à col blanc, on parle juste d’un « départ », on nous explique qu’il « aurait quitté » le Japon ! Pourtant les chefs d’accusations sont extrêmement graves et les preuves nombreuses et accablantes  puisqu’il s’agit de corruption et de malversations de sommes importantes. En réalité le terme adéquat est bien celui de « cavale » afin d’échapper à la justice nippone qui, contrairement à la justice française ne fait pas des différences entre un simple citoyen smicard et un milliardaire ; c’est bien cela qui a traumatisé Carlos Ghosn et ses amis !

On verra bien dans les jours qui vont suivre comment les journalistes et les politiciens vont réagir à cette cavale. Vont-ils utiliser la même rhétorique que celle du cas Roman Polanski ? Ceci ne fera que démontrer encore une fois que la caste dirigeante hexagonale piétine allègrement la loi et la morale et ce, depuis déjà trop longtemps.


L’ex-PDG de Renault Carlos Ghosn a quitté le Japon, où il était assigné à résidence, pour rejoindre le Liban

Les autorités japonaises le poursuivent notamment pour corruption, malversation et dissimulation de revenus.

Carlos Ghosn a quitté le Japon. L’ancien patron de l’alliance Renault-Nissan se trouve à Beyrouth, au Liban, a indiqué son entourage à franceinfo, lundi 30 décembre, confirmant une information des Echos. Il était pourtant placé sous contrôle judiciaire et assigné à résidence à Tokyo. Le dirigeant franco-libano-brésilien vivait en résidence surveillée depuis qu’il a été libéré sous caution par la justice japonaise, le 25 avril dernier. Les autorités du pays le poursuivent notamment pour corruption, malversation et dissimulation de revenus. Son procès devait avoir lieu d’ici quelques mois. « Il est sur place avec sa femme. Il n’a pas fui la justice mais l’injustice », indique son entourage.

Les circonstances de ce départ surprise du Japon sont encore floues. Selon des médias libanais, Carlos Ghosn est arrivé en jet privé après un transit par la Turquie. Selon le Financial Times…