Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Géopolitique

L’Égypte pleure les 305 morts dans l’attentat contre une mosquée 

Cet attentat particulièrement meurtrier, signé de par son modus operandi, a visé comme toujours des victimes civiles innocentes, produisant un véritable carnage, ce qui encore une fois prouve que les victimes de Daech sont presque toujours musulmanes. Ce qui choque néanmoins, c’est la quasi indifférence des médias occidentaux qui n’ont consacré que quelques entrefilets à ce massacre, alors qu’ils déploient des moyens colossaux des jours, voire des semaines durant, pour des attaques produisant cent fois moins de victimes lorsque l’attentat est perpétré en Occident. Il semble évident qu’il existe une hiérarchisation des victimes…

Eco & Finance

Entretien avec Cheikh Hamza Benaïssa sur son essai « Introduction à l’étude de l’influence politique du pouvoir financier » 

Entretien exceptionnel et de grande qualité, réalisé en mars 2016, avec le Cheikh Hamza Benaïssa, à propos de la pseudo appartenance de l’Émir Abdel Kader à la secte maçonnique. Les frères la truelle français – à commencer par feu Bruno Étienne et sa clique du GODF – ont toujours eu cette volonté de maçonniser l’œuvre de l’Émir ; ces imbéciles qui ne croient pas en Dieu depuis 1905, osent affirmer qu’il a été initié. Comment peuvent-ils oser une telle absurdité, eux qui ont prouvé par leur parjure, par leurs massacres des Algériens commis par une armée sous tutelle maçonnique, qu’ils n’ont rien à voir avec la droiture, la fraternité, l’honneur ou quoi que ce soit d’autre d’élevé et de digne. Pendant que la maçonnerie massacrait 250 000 à 300.000 Vendéens, femmes, vieillards et enfants inclus, pendant qu’elle massacrait 8 millions d’Algériens entre 1830 et 1870, l’Émir sauvait la vie de plusieurs milliers de Chrétiens à Damas en 1860 ! N’est-ce pas là une caractéristique de cette modernité décadente que celle de faire accroire que le mal est identique au bien, réduisant le tout à une question de perspective, d’angle de vue.

Tradition

Entretien avec Cheikh Hamza Benaïssa sur l’Émir Abdel Kader et la franc-maçonnerie (mars 2016) 

Entretien exceptionnel et de grande qualité, réalisé en mars 2016, avec le Cheikh Hamza Benaïssa, à propos de la pseudo appartenance de l’Émir Abdel Kader à la secte maçonnique. Les frères la truelle français – à commencer par feu Bruno Étienne et sa clique du GODF – ont toujours eu cette volonté de maçonniser l’œuvre de l’Émir ; ces imbéciles qui ne croient pas en Dieu depuis 1905, osent affirmer qu’il a été initié. Comment peuvent-ils oser une telle absurdité, eux qui ont prouvé par leur parjure, par leurs massacres des Algériens commis par une armée sous tutelle maçonnique, qu’ils n’ont rien à voir avec la droiture, la fraternité, l’honneur ou quoi que ce soit d’autre d’élevé et de digne. Pendant que la maçonnerie massacrait 250 000 à 300.000 Vendéens, femmes, vieillards et enfants inclus, pendant qu’elle massacrait 8 millions d’Algériens entre 1830 et 1870, l’Émir sauvait la vie de plusieurs milliers de Chrétiens à Damas en 1860 ! N’est-ce pas là une caractéristique de cette modernité décadente que celle de faire accroire que le mal est identique au bien, réduisant le tout à une question de perspective, d’angle de vue.

Géopolitique

Une profession de foi contre le wahhabisme 

Sans financement, le terrorisme ne peut prospérer. Or, tout le monde sait que la Saoudie finance, larga manu, non seulement le terrorisme international dit islamiste, mais aussi la formation massive d’imams propageant la doctrine wahhabite qui prône une interprétation erronée de l’islam, sachant que cette doctrine découle en droite ligne de l’origine sabbataïste de ses concepteurs et promoteurs. Et pourtant, sous prétexte que les relations économiques entre la Saoudie et la France sont largement avantageuses pour son pays, Jack Lang n’a pas trouvé mieux à dire que ce n’est pas cette activité subversive qui pose problème. Où donc réside le problème, aux yeux de ce franc-maçon, pédophile assumé ? Le véritable problème en France réside dans l’entêtement des gouvernements successifs, toutes couleurs confondues, de garder la mainmise sur l’organisation et l’exercice du culte musulman, en totale violation de la loi de 1905 qui consacre la séparation de l’Église et de l’État. Pour toutes les autres religions, cette loi est scrupuleusement respectée, mais pas pour l’islam. Tous les imams de France et de Navarre sont étroitement tenus en laisse par les services de renseignement qui choisissent les hommes et leur dictent ce qu’ils doivent faire. Cette situation est insupportable et risque de conduire à une catastrophe, car à vouloir jouer aux apprentis sorciers, on risque de donner naissance à des monstres de laboratoire incontrôlables. En fait, c’est la volonté politique de mettre radicalement fin au terrorisme qui fait défaut. Les causes sont à chercher dans les intérêts conjoncturels et partisans étroits, de même que dans la conduite d’un plan global d’essence messianique répondant à un agenda précis, réglé comme du papier à musique et qui se joue actuellement sur la scène mondiale et en particulier au Proche Orient.