Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Géopolitique

« L’Allemagne paiera », par Pierre Dortiguier 

Le mot, datant de 1919, était connu, et il l’est moins de nos nouveaux maîtres d’histoire, mais reste significatif de la cupidité des prétendues élites européennes voulant vider les poches trop pleines, à leurs yeux, malgré l’orage de la crise formée outre atlantique, du « grand Michel » allemand, comme on désigne le pays où Voltaire fit naître le perspicace Candide affrontant les malheurs du monde, mais toujours fidèle à sa chère aristocrate paysanne Cunégonde, fût-elle marquée

Géopolitique

Le rapport Chilcot accable Tony Blair ! par Pierre Dortiguier 

De plus de six mille pages, ce rapport attendu depuis de nombreuses années sur une guerre qui fit 179 morts britanniques et a contribué au bouleversement social de l’Angleterre par l’importation ou la formation de fanatiques contribuant à séparer les communautés ethniques ou raciales — s’il est permis d’user de ce terme d’histoire naturelle très mal vu partout sauf dans l’entité sioniste — accable Tony Blair et le ministre Brown aussi. Le rapport précise que Blair est sorti de la légalité pour forcer une décision d’intervention, alors que les experts dénonçaient les affabulations de George Bush et le mensonge des armes de de destruction massive. Pareille initiative de mise en accusation d’un Premier Ministre a entraîné des regrets de sa part, et cette conduite doit pouvoir s’expliquer, comme nous le disons, ce jour, à la Press TV iranienne, par un véritable machiavélisme : le moyen est jugé exécrable, la faute avouée, mais la fin le justifie, en l’occurrence, la destruction durable d’un ordre irakien, le pays étant directement exposé à une fragmentation impulsée par l’Arabie saoudite et aidée par les Kurdes auxquels les Sionistes ont donné un État, qui n’est qu’un prolongement économique de l’État d’Israël et bientôt imité en Syrie.

Tradition

L’âme du peuple, notion effacée, par Pierre Dortiguier 

La définition la plus difficile est celle de l’âme, et non du peuple qui existe ou disparaît quand le ressort qui l’anime se défait et que les forces de la mort l’emportent sur sa vitalité. C’est ainsi que l’école médicale du célèbre Bichat définissait la vie, et ce dit vitalisme ou enseignement de l’autonomie du vivant qui dicte ses conditions ou s’impose à un milieu, prospéra, il y a deux siècles, à Montpellier.

Géopolitique

Le bourrage de crâne sur la Syrie ! par Pierre Dortiguier 

L’intoxication du public français sur la Syrie qu’il s’agit de piétiner et sur le Hezbollah héroïque qu’on ambitionne d’effacer de la carte, pour faire de la Palestine un terrain vague empli de candidats à l’émigration, est intense, et s’il y avait une distribution des prix, la première place reviendrait bien au Figaro, autrefois organe des conservateurs, teinté de christianisme, et depuis une bonne décade directement branché sur un cerveau israélien, au point que l’on se demande si les abonnés ne versent pas directement sur un compte d’outre-mer. Toute indépendance politique est absente de ce quotidien mettant en exergue la phrase de Beaumarchais sur la nécessaire critique ; or en est exclue tout ce qui contrarie l’ambition israélienne,

Géopolitique

L’Allemagne soumise à l’esclavage sioniste, par Pierre Dortiguier 

Il est déjà un progrès de pouvoir parler au singulier de l’Allemagne, après sa division, et c’est un malheur de voir néanmoins pareil pays, à l’économie la plus saine, demeurer l’esclave d’une entité qui s’est imposée à elle pour vivre à son détriment, et pour l’éternité, croit-elle dans son fanatisme. Récemment une palestinienne d’Allemagne a pleuré devant la Chancelière en disant qu’elle se sentait bien dans le pays mais que sa patrie était palestinienne et non allemande. Elle précisa que l’entité sioniste devait s’effacer, ce qui embarrassa la Chancelière qui lui parla du caractère particulier des relations germano-israéliennes ! Chacun aura compris. Et il se trouve sur internet un article de 2014 d’un responsable de la sécurité de l’Etat institué, faut-il le préciser, par les puissances victorieuses de l’Allemagne, Staline en premier, portant sur l’armement allemand de l’entité sioniste en matière de flotte sous-marine chargée d’armes atomiques. Chacun sait que cette construction avait été suspendue un temps par l’ancien chancelier Schröder et que la candidate Merkel avait promis de satisfaire aux demandes de l’Etat sioniste. Ces sous-marins, dont le nombre atteignait naguère le chiffre de six, et revenaient à deux milliards et demi d’euros, ont été livrés dans les ports allemands, aux frais du contribuable allemand bien sûr, et sont équipés atomiquement sur place par des ingénieurs en armement sionistes.

Géopolitique

Un proverbe persan sur l’Angleterre, par Pierre Dortiguier 

Il est simple, quand nous dit un journaliste de l’IRIB fort apprécié que quelque affaire est obscure, et qu’elle sent la magouille, le peuple dit : c’est la faute à l’Angleterre ! Et pour que cette parole passe en maxime, il faut bien que le bâton avec raison fasse frémir l’âne ! Sur internet est rappelé justement par cette même source d’information iranienne l’histoire honteuse d’un marché conclu entre