Nice : comment une femme en niqab et une touriste en colère en sont venues à dialoguer


Très intéressante vidéo dans laquelle on remarque qu’il suffit de commencer à dialoguer, simplement parler, pour comprendre que l’autre est comme soi-même, rien de plus et rien de moins. La haine et la colère ont été montées de toute pièces par une propagande criminelle.


Lors d’un tournage sur la loi interdisant le port du voile intégral en France, une équipe de France 3 a filmé une conversation improvisée entre une femme portant un niqab et une touriste d’abord choquée par sa présence sur la promenade des Anglais.  

Deux mois après l’attentat qui a frappé Nice, une équipe de France 3 a filmé une rencontre fortuite, diffusée sur franceinfo jeudi 15 septembre. Stéphanie Lécuyer, une Française qui porte le niqab depuis vingt ans, vient déposer un bouquet de fleurs sur la promenade des Anglais, pour rendre hommage aux victimes de l’attentat. Cette Niçoise est alors interpellée par une touriste toulousaine, pour qui sa présence est « de la provocation ». C’est alors que les deux femmes entament une discussion plus apaisée, en comparant leurs points de vue, en toute quiétude.

« Vous avez pas l’impression de faire de la provoc ? »

Cette scène est intervenue de façon impromptue au cours du tournage. L’équipe de France 3 réalisait en fait un reportage, programmé pour le mois d’octobre, sur la difficulté d’application de la loi interdisant le port du niqab dans l’espace public. Pour l’illustrer, les journalistes se sont penchés sur l’exemple de Stéphanie Lécuyer. « Nous n’avons pas initié la venue sur la promenade des Anglais, c’est Stéphanie Lécuyer qui y est allée d’elle-même et nous l’y avons suivie », explique la journaliste Emmanuelle Lagarde.

C’est donc en suivant cette femme sur les lieux de l’attentat du 14 juillet que le dialogue avec la touriste est intervenu par hasard : « Vous avez pas l’impression de faire de la provoc, non? » lance la promeneuse à la femme voilée, devant la caméra. « Non, absolument pas madame », lui répond Stéphanie Lécuyer. S’ensuit un échange d’abord musclé sur le malaise de la touriste face à ce niqab. En face, la femme voilée demande alors « un dialogue » qui finit par se mettre en place.

France TV Info