Les gens qui ont fréquenté le couple Duhamel-Pisier ne peuvent plus dire qu’ils ne savaient comme le tente Élisabeth Guigou actuellement ! Les photos pornographiques des gamins étaient accrochées sur les murs de la maison !



Ariane Chemin, reporter pour Le Monde, à l’origine d’une longue enquête sur les accusations qui pèsent aujourd’hui sur Olivier Duhamel, était l’invitée de C à vous sur France 5, mardi 5 janvier 2021La journaliste a évoqué les photos qui tapissaient les murs de la maison du politologue français.

« S’il y a une famille dans laquelle on pouvait être conscient de ce que sont les violences faites aux enfants, c’était bien celle-là, et pourtant… rien », a déclaré Ariane Chemin. Mardi 5 janvier 2021, la journaliste reporter du Monde était invitée sur le plateau de C à vous pour évoquer les accusations qui pèsent sur Olivier Duhamel suite à la parution du livre La Familia GrandeEn effet, Camille Kouchner, fille de l’ancien ministre Bernard Kouchner, raconte que l’un de ses frères, surnommé « Victor », a subi des agressions sexuelles à plusieurs reprises de la part de son beau-père alors qu’il n’avait que treize ans. Sa mère, Evelyne Pisier, ex-femme de Bernard Kouchner, aurait préféré garder le silence pour protéger son mari. Interrogée sur cette « famille recomposée assez particulière », Ariane Chemin évoque non seulement le tabou de l’inceste mais également le « climat incestueux » omniprésent.

« Olivier Duhamel faisait des photos des fesses, des seins… de ses beaux-enfants »

« Les enfants vivent comme des adultes au bord de cette piscine de Sanary-sur-Mer », explique la journaliste. En effet, alors que la bande d’amis d’Olivier Duhamel et Evelyne Pisier a des allures « post-soixante-huitarde », il règne en réalité une ambiance plutôt malsaine pour les enfants qui gravitent autour : « Tout le monde s’embrasse sur la bouche, les adultes se baignent tout nus dans la piscine mais on ne demande pas aux enfants si ça les gêne, les gamins vont chercher une balle sous la table, tout le monde est en train de se faire du pied« , raconte Ariane Chemin, qui cite les passages de La Familia Grande. Mais ce n’est pas tout…