C’est à la lecture d’un tel courrier que l’on comprend que cette réforme des retraites est une escroquerie et que le régime actuel ne tient que par la force et que par la soumission de la police aux ordres de l’exécutif. En d’autres termes, nous ne sommes plus en démocratie mais bien en dictature soft. Pourtant, les éléments de langage du gouvernement répètent sans cesse que cette réforme universelle est importante pour mettre plus d’équité et pour mettre fin aux 42 régimes spéciaux des retraites. Sauf que si on fait une réforme des retraites qui se dit universelle tout en gardant des régimes spéciaux avantageux pour les parlementaires ou pour la police, cette réforme perd son statut d’universalité qui se voulait équitable ! On nous prend vraiment pour des imbéciles.


Le courrier a été envoyé à la veille de la mobilisation du 5 décembre. Certains syndicats de police avaient appelé à se mobiliser contre la réforme.

Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a envoyé mercredi 4 décembre un courrier pour assurer aux policiers qu’ils conserveront « leurs droits à un départ anticipé » et « des niveaux de retraites comparables aux pensions actuelles » dans la future réforme des retraites. Le courrier, envoyé à la veille de la mobilisation du 5 décembre, est destiné aux syndicats de police, dont plusieurs ont appelé à se mobiliser contre la réforme.

Départ anticipé et maintien des niveaux de pensions

« Des spécificités seront conservées pour les fonctionnaires qui exercent des missions régaliennes de sécurité et d’ordre public », écrit ainsi Christophe Castaner dans ce courrier, destiné à un syndicat de police, et dont franceinfo a obtenu copie. « Les droits à un départ anticipé resteront ouverts comme aujourd’hui », ajoute-t-il.

Le ministre de l’Intérieur promet également aux policiers que la réforme « permettra de maintenir des niveaux de retraite comparables aux pensions actuelles » pour les policiers. Christophe Castaner ajoute que « ces garanties seront inscrites dans le futur projet de loi portant création du système universel » de retraite.



« Des avancées, mais le compte n’y est toujours pas »

« Des avancées, mais le compte n’y est toujours pas », a réagi sur franceinfo…


Photo d’illustration : Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur, le 25 novembre 2019 à Matignon. (STÉPHANE DE SAKUTIN / AFP)