Castaner obéissant aux ordres d’Emmanuel Macron a mis en place un fichage des meneurs Gilets jaunes les plus actifs et les plus dangereux pour les intérêts du régime. C’est une véritable police politique qui va leur servir à intimider les manifestants et ainsi espérer affaiblir le mouvement.

Bien sûr, ce fichage n’a fait l’objet d’aucune déclaration à la CNIL alors que c’est obligatoire ! Nous n’allons pas quand même exiger du ministre de l’intérieur de respecter la loi !

Imaginez une seconde que ces mêmes services se mettent à ficher les francs-maçons pour leurs activités subversives au sein de l’État ! Ce serait un scandale international ! Mais vu qu’il n’est question que de gueux, de pauvres gilets jaunes misérables, tout est permis. On aimerait également savoir si les « Foulards rouges » seront fichés et traqué à l’instar des GJ ?

Ce qui, par contre, est inquiétant au plus haut point, c’est que le régime actuel n’ait pas encore compris que rien ne peut arrêter un peuple qui se révolte contre des élites incompétentes et corrompues, pas même la torture la plus violente dans des prisons sombres et humides. Ils n’ont qu’à demander à leurs amis de l’autre côté de la Méditerranée…