delanoe
Bertrand Delanoë, en mars 2015. (LOIC VENANCE/AFP).

Magnifique soutien de Macron par l’ex-maire de Paris. Dans le sillage de Pierre Bergé, le lobby LGBT est donc derrière Macron et ça tombe bien puisque ce dernier est pour la légalisation des enfants nés de la GPA à l’étranger ! Vous pouvez donc acheter un être humain en Inde et venir jouer au papa et à la maman en France en toute légalité ! C’est ça le progrès…

Question modernité et jeunesse, entre Bergé et Delanoë on est à 76 ans de moyenne d’âge… Il ne manque plus que Jack Lang qui ne va pas tarder. Frédéric Mitterrand si ce n’est déjà fait. Bernard Tapie, ça ne saurait être long. Un souffle de renouveau, de jeunesse et de fraîcheur qui sauvera la France, soyez-en sûrs…


L’ancien maire socialiste de Paris, Bertrand Delanoë annonce mercredi sur France Inter, soutenir Emmanuel Macron pour la présidentielle. 

L’ancien maire socialiste de Paris, Bertrand Delanoë, a annoncé mercredi 8 mars sur France Inter son soutien à Emmanuel Macron, le candidat du mouvement En Marche ! pour la présidentielle. « Le candidat qui se rapproche le plus de mes convictions de socialiste réformiste, européen, réaliste, c’est Emmanuel Macron. »


France Inter
@franceinter @BertrandDelanoe annonce son soutien à @EmmanuelMacron : « Il faut donner de la force au cddt qui pourra battre Marine Le Pen »
08:24 – 8 Mars 2017


Emmanuel Macron : rempart contre Marine Le Pen

« Il faut donner de la force au candidat qui pourra battre Marine Le Pen, a-t-il expliqué. Vu la situation actuelle, Emmanuel Macron semble être le candidat le mieux placé pour faire barrage à l’extrême droite selon lui. « La crise de la droite n’est pas une bonne nouvelle pour la démocratie, (…) et empêche une offre politique de droite », a expliqué Bertrand Delanoë.

« La division de la gauche, et le positionnement de Benoît Hamon comme candidat du PS à la gauche de la gauche et dans la difficulté à rassembler la gauche et demain à rassembler une majorité de Français, m’amène après avoir lu le programme d’Emmanuel Macron, à penser qu’il faut donner le maximum de force au premier tour, au candidat qui peut battre Marine Le Pen », a- t-il poursuivi. « D’autant que ce programme m’a révélé de vraies mesures progressistes, de justice sociale et de lutte contre les inégalités », a ajouté l’ancien maire de Paris.

« Le monde est immensément dangereux »

« Le monde est immensément dangereux », a aussi estimé l’ancien maire de Paris, soulignant son attachement à « un engagement européen », et sa volonté de donner « de la force à la France par des solidarités européennes, sur le plan politique, sur le plan des valeurs démocratiques, sur le plan économique ». « Vous ne pouvez pas faire changer l’Europe, redonner un espoir européen, si vous commencez par agresser l’Europe et si vous n’aimez pas l’Europe« , a-t-il martelé. « Sur tous ces points, le candidat qui se rapproche le plus de mes convictions, c’est Emmanuel Macron », a souligné Bertrand Delanoë.

Concernant Benoit Hamon, « j’ai de l’amitié pour la personne de Benoît », a-t-il précisé, mais « je pense que son programme est dangereux car il ne rassemble pas la gauche et parce que, philosophiquement, il n’est pas en mesure de produire du vrai progrès social », a estimé Bertrand Delanoë, « car vous n’avez jamais de justice sociale sans efficacité économique », selon lui.