Voilà ce qui arrive lorsqu’un parti politique prend comme tête de liste un gogo dancer ! On se retrouve avec un niveau général de gogo dancer. Il s’était déjà illustré comme vous pouvez le constater dans une vidéo ci-dessous avec une remarque extrêmement violente et sexiste envers une « dame blonde » sur le plateau de Cniouzes. C’est Au nord trois lui aussi qui avait demandé à une femme voilée de sortir du Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté alors qu’elle en avait absolument le droit. Pour être complet il a été mis en examen en avril 2019 pour recel de détournement de fonds publics dans l’affaire des assistants parlementaires du Front national au Parlement européen.

Bien entendu, vu son intelligence rare, il va nier avoir tenu ces propos du coup Libération a publié l’audio ainsi il passera pour un triple imbécile. Il est allé jusqu’à menacer le journal d’un dépôt de plainte ! La sottise du RN n’a pas de limites.







Dans un enregistrement que « Libération » a écouté, la tête de liste du parti dans la région Bourgogne-Franche-Comté ironise sur les conditions de travail et la détresse psychologique des agriculteurs.

Le 25 mai, Marine Le Pen s’est rendue en Bourgogne-Franche-Comté pour soutenir la tête de liste du RN dans la région, Julien Odoul. Elle le connaît bien, puisqu’il a été membre de son cabinet. Elle ne l’apprécie pas beaucoup. Elle le trouve peu subtil. Le déplacement a eu lieu dans une exploitation de moutons à la Genête (Saône-et-Loire), où la candidate à la présidentielle a pu dire du bien des agriculteurs. Une table ronde a été organisée avec quelques-uns d’entre eux, venus du coin : un céréalier, un éleveur de bovins, un producteur de lait. Marine Le Pen les a écoutés, et a pris un air empathique quand est venue la …

[…]


Photo d’illustration : Des affiches pour la candidature de Julien Odoul à la tête de la Bourgogne-Franche-Comté, à Châlon-sur-Saône, le 25 mai. (Yann Castanier/Hans Lucas pour Libération)

Tristan Berteloot

Libération

4 juin 2021