Il y a deux points qui nous intriguent concernant cette affaire de mise en place de la reconnaissance faciale à l’entrée des lycées français. Primo, on nous explique qu’il n’y a plus d’argent dans les caisses, les écoles marseillaises sont dans un très mauvais état, les enseignants sont payés au lance-pierre… et pourtant il y a toujours de l’argent pour mettre en place ces systèmes qui exigent de la haute technologie et qui sont donc coûteux ! Deuxio, pensez-vous vraiment que ce soit une priorité pour l’école ? Cette école qui est en état de déliquescence, ces établissements dans lesquels des collégiennes de 12 ans pratiquent des fellations dans les toilettes ! Comment se fait-il que des programmes de sensibilisation contre l’hypersexualisation de la jeunesse, totalement gratuits, ne soient pas mis en place ?