Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Roissy et Orly parmi les pires aéroports du monde
À la une

Roissy et Orly parmi les pires aéroports du monde 

C’est tout de même ahurissant de voir le service s’effondrer de la sorte en France, de voir les aéroports être gérés aussi mal tout en coûtant si cher sans faire réagir les responsables politiques ! Il y a tellement de touristes qu’en réalité ils ne veulent même pas faire d’efforts…


Selon le dernier classement d’AirHelp, les deux aéroports pointent à la 121e et 126e places du classement sur 132 aéroports étudiés dans le monde.

La France fait figure de mauvais élève du transport aérien. Selon le dernier classement du spécialiste des passagers aériens AirHelp, les aéroports français pointent en bien mauvaise position dans le classement des meilleurs et pires aéroports du monde.

Le classement a été établi selon plusieurs critères : la ponctualité de chaque aéroport et la probabilité pour qu’un vol soit à l’heure (60% de la note), la qualité du service via un questionnaire client portant sur les files d’attentes et la propreté des lieux (20%) et l’offre de restauration et de boutiques dans les aéroports (20%).

Les retards, plaie des aéroports français

Sur les 132 aéroports évalués dans le monde, Orly est bon dernier au sein de l’offre française. L’aéroport pointe à la 126e place avec une note globale de 6,37/10. Il fait ainsi partie des 10 pires aéroports dans le monde et devance seulement l’aéroport de Manchester (6,26), de Malte (6,05), l’aéroport international Henri-Coandă à Bucarest (6,03), l’aéroport d’Eindhoven, de Koweït (5,78) et de Lisbonne (5,77). L’aéroport parisien paie le manque de ponctualité de ses avions. Il n’obtient qu’une note de 5,4/10, soit à peine la moyenne.

Le bilan n’est guère meilleur pour Roissy-Charles de Gaulle qui obtient une note de 6,7 et pointe à la 121e place. Là encore c’est le critère de la ponctualité qui fait chuter la note de l’aéroport. Il n’obtient que 5,8/10 alors que sa qualité de service est notée à 7,9 et il obtient une note de 8,1 pour la restauration et les boutiques, soit un peu plus que l’aéroport de Moscou en Russie qui pointe, lui, à la 6e place du classement.

Des possibilités d’évolution

Le premier aéroport français dans le classement est celui de Toulouse-Blagnac qui ne pointe cependant qu’en 89e position. Suivent Bordeaux-Mérignac à la 100e place et Lyon Saint-Exupéry à la 119e place.

Cependant tout n’est pas perdu selon Chrystel Erotokritou, juriste d’AirHelp. Sur BFMTV elle explique que les aéroports français « peuvent espérer gagner quelques places de classement » grâce à leur qualité de service. Reste pour eux à résoudre le problème des retards de vol.

De son côté, Orly a lancé des travaux d’extension pour améliorer l’accueil des voyageurs. Un nouveau bâtiment de 80.000 mètres carrés a été inauguré en avril…

 


Photo d’illustration : Tableau d’affichage d’un aéroport – Getty Images

Capital

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :