Nous apprenons dans cet article que la fille de l’ex-premier ministre algérien, actuellement en prison, Abdelmalek Sellal a bénéficié d’un virement de 50 000 $ dans une société offshore, virement lié à une affaire de corruption avec la Sonatrach, société nationale des hydrocarbures.

On va également voir apparaître dans cette affaire de corruption le nom de Madame Najat Arafat Khelil, qui est l’épouse de l’ex-patron de la Sonatrach, Chakib Khelil, impliqué lui aussi dans cette affaire de corruption italo-algérienne.


Rym Sellal, la fille du premier ministre algérien Abdelmalek Sellal, apparaît comme la bénéficiaire d’une société offshore au capital de 50 000 dollars et liée au scandale de corruption Sonatrach, a révélé lundi 23 mai le journal en ligne Le Desk.

Selon des documents publiées par la même source, dans le cadre des enquêtes Panama Papers, Rym Sellal, 36 ans, a été entre 2005 et 2010 la bénéficiaire de la société Teampart Capital Holdings Limited (TCH), constituée aux Iles Vierges britanniques le 26 octobre 2004 en faveur d’Omar Habour, l’homme d’affaires franco-algérien dont le nom revient souvent dans l’affaire Sonatrach/Saipem.

« Nous vous prions de bien vouloir annuler le power attorney en faveur de M. Omar Habour et de bien vouloir émettre un en…


Le Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal assiste à un sommet franco-algérien à l’hôtel Matignon à Paris, le 4 décembre 2014. REUTERS/Charles Platiau (FRANCE – Tags : POLITIQUE) – CHARLES PLATIAU / REUTERS

HuffPost

23 mai 2016