Invité de la chaîne de télévision Al-Magharibia, Salim Laïbi s’est exprimé au sujet des derniers événements en cours en Algérie après les arrestations des deux généraux Toufik et Tartag, ex-patrons des Services de renseignement (DRS) ainsi que du frère d’Abdelaziz Bouteflika, le fameux Saïd, qui, tous croupissent en prison. Il sera également question du problème majeur de la Françafrique, des réseaux maçonniques qui font la pluie et le beau temps en Afrique depuis la décolonisation. Pour le prouver, Salim Laïbi citera notamment le dernier ouvrage de Monsieur Marc Endeweld, Le Grand Manipulateur, qui pointe du doigt les réseaux de Macron en Algérie via les francs-maçons Alexandre Djouhri et Alexandre Benalla en relation avec des oligarques algériens Ali Haddad et Issad Rebrab, tous deux en prison actuellement.