Les choses se clarifient avec Éric Zemmour puisque ce dernier à la page 89 de son dernier livre, Destin français, affirme que l’israël est le modèle que la France jalouse (sic). Il assume en cela son rôle de sayan, c’est-à-dire d’agent de subversion qui doit tout faire dans les pays étrangers pour soutenir les intérêts de l’entité sioniste scélérate. Il est triste et affligeant que les nationalistes et autres identitaires français puissent tomber dans un panneau aussi grossier mais il faut dire qu’avec l’abrutissement des masses par l’école de la république ainsi qu’une TV-lobotomisation historique, il n’y a plus grand monde pour réfléchir.

Comment est-il possible d’oser comparer l’histoire millénaire de la France avec la virgule historique et insignifiante que représente l’entité sioniste criminelle ? Comment est-il possible de comparer le génie français avec le parasitisme sioniste qui doit son pouvoir ponctuel uniquement à l’aide des nations occidentales culpabilisées ? De surcroît, affirmer que la gauche française s’est soumise à l’islam et tout simplement faux car on a rarement vu autant de gauchistes laïcistes antireligieux qu’aujourd’hui. Bref, tout ceci est grotesque.


ZEMMOUR CRACHE LE MORCEAU

Les extraits suivants sont tirés du dernier livre de Zemmour, Destin Français :

« Le sionisme est un des derniers mouvement de nationalités du 19ème siècle inspiré par la « grande nation ».

Israël a été pendant des siècles le modèle de la France. Mais leurs temporalités se désaccordent. ISRAEL EST LA NATION QUE LA FRANCE S’INTERDIT D’ÊTRE. La nation farouche, sure d’elle même et dominatrice pour qui la guerre est la continuation de la politique, pour qui la gloire des armes est une forme suprême d’art. TSAHAL RENOUE AVEC L’ENTHOUSIASME DES SOLDATS DE L’AN II ET L’AUDACE DE SES JEUNES OFFICIERS RAPPELLE CELLES DES GÉNÉRAUX DES ARMÉES DU RHIN OU D’ITALIE.

Ce n’est pas un hasard si Israël est haï depuis des décennies par une gauche française post-chrétienne et post-nationale qui, après avoir vénéré l’Union Soviétique de Staline et la chine de Mao (certains de leurs aînés n’avaient pas hésité à collaborer avec l’Allemagne de Hitler), s’est soumise à l’islam comme ultime bannière impériale pour abattre les nations. C’EST LA FRANCE QU’ILS VOMISSENT EN ISRAËL. La France d’antan, la France éternelle. La France, son état-nation, son histoire millénaire et sa terre sacrée. ISRAËL EST LE MIROIR D’UNE FRANCE QU’ILS HAÏSSENT TANT QU’ILS VEULENT EN EFFACER JUSQU’À SON REFLET. Le miroir flatteur est devenu miroir brisé. »

Destin Français d’Eric Zemmour, page 89.