Cette affaire est très grave car elle démontre que la corruption n’atteint plus que les élites mais touche à présent de simples agents de police sur le terrain. On assiste à une véritable tiers-mondisation de la France et c’est très inquiétant car après cela, il n’y a plus de retour en arrière possible…


Deux policiers de Toulouse ont été mis en examen et placés en détention provisoire, a indiqué le parquet, mardi 18 février.

Ils sont soupçonnés d’avoir réclamé de l’argent lors d’un contrôle pour excès de vitesse en échange d’une absence de verbalisation.

Deux policiers de Toulouse (Haute-Garonne) ont été mis en examen et placés en détention provisoire, soupçonnés d’avoir réclamé de l’argent lors d’un contrôle pour excès de vitesse en échange d’une absence de verbalisation, a indiqué mardi 18 février le procureur de la République.

Le gardien de la paix et le brigadier de police, tous deux affectés au commissariat de Colomiers, à l’ouest de Toulouse, ont été arrêtés et placés en garde à vue samedi 15 février après une plainte du gérant d’une société de livraison de sushi et d’un de ses employés.

Remise de « plusieurs centaines d’euros en contrepartie de l’absence de verbalisation »

Ce dernier avait été contrôlé en excès de vitesse dans la nuit du 14 au 15 février…


Photo d’illustration : Deux policiers de Toulouse sont suspectés d’avoir réclamé de l’argent lors d’un contrôle pour excès de vitesse en échange d’une absence de verbalisation. | EDDY LEMAISTRE / OUEST FRANCE