compteur_linky
Illustration compteur Linky. Photo Franck Fernandes

Nous pouvons affirmer sans trop risquer de nous tromper que la France comptabilisera bientôt ses premiers morts causés par le compteur Linky. Étant donné le nombre d’incendies causés déjà par l’installation de ces compteurs, il suffira que ceux-ci se déclarent la nuit dans des immeubles vétustes pour que les drames se multiplient. Ces compteurs ayant été installés tellement mal car trop vite et par des équipes mal formées que ça ne peut que finir ainsi malheureusement.


Une partie d’une maison située à Châteauneuf-les-Martigues, près de Marignane, a été ravagée par les flammes le 20 février, sans faire de blessé.

Le propriétaire est catégorique: selon lui, le feu est parti de son compteur Linky.

Car ce père de famille a pu identifier l’origine du sinistre. « J’ai ouvert le coffret et j’ai vu le boîtier vert, le nouveau compteur Linky qui était en train de cramer.»

Le feu s’est ensuite rapidement propagé. « Tout le rez-de-chaussée a quasiment brûlé, il y a de la suie partout, on n’a rien pu récupérer, on a tout perdu » déplore-t-il au micro de France bleu Provence.

Désormais ce propriétaire, qui a pu être reloger provisoirement, ne veut plus entendre parler des compteurs Linky :

« Que ce soit un problème de branchement ou un problème interne, un défaut électronique mais je sais que cela vient de son compteur Linky. J’avais parlé avec l’installateur du compteur, il m’avait expliqué qu’il avait été formé rapidement et qu’il obtenait une prime à la fin du mois s’il installait 10 compteurs par jour, donc il travaille vite et cela ne va pas avec bien ».

Installés au pas de charge par Enedis (gestionnaire du réseau de distribution d’électricité) dans la région, les boîtiers jaune-vert suscitent une vague de résistance et d’inquiétude chez […]


Nice matin