Voici ce qui arrive quand on pousse le bouchon trop loin, quand on méprise les gens ! Il existe des milliers de jeunes filles étudiantes – cf. phénomène du sugar-dating – qui se prostituent pour survivre ! Certains chroniqueurs vont nous expliquer qu’il aurait dû avoir de meilleurs notes à l’école et un certain Macron qu’il aurait dû juste traverser la rue pour trouver les solutions à tous ses problèmes…


Sur Facebook, l’étudiant de 22 ans, qui s’est immolé par le feu vendredi à Lyon, évoquait ses difficultés financières. Le syndicat Solidaires étudiants appelle à des rassemblements mardi.

C’est derrière ce hashtag que le syndicat Solidaires étudiants appelle à des rassemblements mardi prochain devant les Crous après qu’un étudiant de 22 ans s’est immolé vendredi, devant un restaurant universitaire de Lyon. Brûlé à 90%, il est soigné au centre des brûlés de l’hôpital Edouard-Herriot. « Nous n’avions pas connaissance de difficultés personnelles concernant cet étudiant, très impliqué au sein des instances de cet établissement », a déclaré Nathalie Dompnier, la présidente de l’université Lyon 2, en précisant que le jeune homme ne percevait plus sa bourse parce qu’il triplait sa deuxième année de licence…