Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Un gilet jaune poursuivi pour avoir planté un potager sur un rond-point
À la une

Un gilet jaune poursuivi pour avoir planté un potager sur un rond-point 

La France est en train de devenir folle, plus rien n’arrête les macronistes, pas même le ridicule ! Se retrouver en audience devant le tribunal correctionnel pour avoir planté une salade, c’est ce genre de détail qui restera dans les livres pour définir la bêtise crasse de l’ère Macron !


Le parquet de l’Ain veut infliger un stage de citoyenneté payant à un jeune homme qui avait installé un carré de salades et tomates en mai, face au casino municipal du Plateau d’Hauteville.

« Franchement, les autorités publiques n’ont pas l’air d’aimer les légumes. » Rémi, 33 ans, avait planté un jardin potager sur un rond-point de Plateau d’Hauteville (Ain), le 31 mai avec un groupe de gilets jaunes. Ce mercredi, il était convoqué par le délégué du procureur de la République de Nantua (Ain), qui lui a proposé une journée de stage de citoyenneté dont il devra supporter le coût, 150 euros. Rémi envisage de refuser la sanction, prononcée dans le cadre d’une procédure de médiation (la « composition judiciaire »), ce qui le renverrait en audience devant le tribunal correctionnel.

Végétaux arrachés

« N’était-ce pas un acte de citoyenneté que de créer un jardin citoyen ? » s’étonne Rémi, qui déplore des poursuites judiciaires « absurdes ». Le jardinier amateur plante le décor : un rond-point face au casino municipal du Plateau d’Hauteville, ville de 5 200 habitants née en janvier 2019 de la fusion de trois communes. Comme sur les autres giratoires de France, les gilets jaunes occupent le terrain chaque vendredi soir depuis avril, pour des grillades et discussions…


Photo d’illustration : le potager en question, sur le rond-point de Plateau d’Hauteville, le 31 mai. Photo Gilets jaunes Hauteville

Pierre Carrey

Libération

29 janvier 2020

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.