Encore une fois, ce sont bien les États-Unis d’Amérique qui représentent la plus grande menace d’instabilité dans le monde. Nous avons vu dernièrement Donald Trump signer un décret offrant sur un plateau le territoire syrien du Golan à l’entité sioniste criminelle, on se demande bien pourquoi ! Maintenant c’est le célèbre télévangéliste Pat Robertson qui appelle à l’assassinat d’un président étranger, du Venezuela en l’occurrence. Ces gens sont des voyous, adeptes de la loi du plus fort, ils se comportent toujours comme des cow-boys dans l’Ouest sauvage pillé aux Indiens.