Cette crise politique qui n’a absolument plus rien de sanitaire ni de scientifique est en train de tourner au ridicule. Comme vous pouvez le constater, après très graves cas d’effets secondaires mortels suite à la vaccination AstraZeneca, les autorités françaises conseillent d’utiliser un autre vaccin à ARNm (Moderna ou Pfizer) comme seconde injection. Pourtant, rien de tel n’était prévu dans les essais cliniques initiaux qui sont toujours en cours ! D’ailleurs, alors que la HAS recommande cette seconde injection à ARNm, l’OMS affirme l’inverse ! Et la science dans tout ça ?

Tout ceci relève du charlatanisme, il est très inquiétant de voir un grand nombre de médecins et de responsables politiques sombrer dans l’obscurantisme en 2021 !