Il suffit d’écouter ce clown déblatérer ses âneries pour comprendre à quel point ils sont risibles les adeptes des modélisations mathématiques. Il s’appuie pourtant sur le célèbre Club de Rome ainsi que les meilleurs scientifiques au monde, ce qui ne les a pas empêché de se planter de manière spectaculaire comme rarement un être humain peut se vautrer.