Quel bel exemple donné au monde par le pays censé être le plus riche de ce monde et qui pourtant laisse ses jeunes enfants, ses étudiants, dormir dans la rue sachant que ce sont les rues parmi les plus violentes avec un taux de criminalité très élevé. Reste à savoir pourquoi ces Yankees veulent faire les gendarmes de la planète alors qu’ils sont en faillite ? Pour les autres étudiants qui ont un toit, ils sont surendettés avant même d’avoir commencé à travailler !!! Un grand nombre se suicident à cause de ces dettes ! Yes we can !


Dans la ville de Los Angeles aux États-Unis, de nouveaux sans domicile fixe font leur apparition : les étudiants.

Ils sont de plus en plus nombreux à ne pas avoir de logement et à ne pas pouvoir manger à leur faim.

Los Angeles, ville symbolique du succès californien, est confrontée à une nouvelle problématique: de plus en plus de jeunes étudiants sont sans domicile fixe ou se nourrissent mal.

Louis Tse est étudiant en doctorat à l’université de Californie. Ce dernier vit avec le minimum vital, dormant dans sa voiture. Son frigo? Un sac rudimentaire où il ne peut stocker aucun produits frais. Impossible donc de cuisiner.

Une jeunesse dans la précarité

Dans les universités de Los Angeles 1 étudiant sur 5 est sans domicile fixe. Près de 63 % d’entre eux n’ont pas assez à manger et 6 % vivent dans des squats, des voitures ou dans des abris de fortune. Au total aux États-Unis, 58 000 étudiants seraient SDF.


France TV Info