Les clowns de YouTube (Google) ont décidé de censurer la vidéo d’un éminent professeur de médecine alors que ces guignols n’ont ni la compétence ni l’autorité pour le faire ! Tout ceci bien entendu avec la complicité des autorités politiques qui laissent cette censure se mettre en place en autorisant une entreprise privée à faire la loi sur le Net et décider ce qui est vrai de ce qui est faux dans les domaines scientifique et médical. La liberté d’expression est morte en France, sauf si vous voulez insulter l’islam et les musulmans, là pour le coup c’est open bar !


Le professeur Perronne, qui avait donné un entretien au « Média en 4-4-2 » dans la lignée de son Entretien essentiel chez FranceSoir à l’occasion de la sortie de son dernier livre, a vu la vidéo être censurée par YouTube.

Une mésaventure qu’a connue FranceSoir, mais aussi Sud Radio qui avait publié sa dernière intervention sur son antenne sur une autre plateforme. Les conditions d’utilisation de la plateforme vidéo récusent les « informations médicales incorrectes », qui sont celles… qui ne sont pas approuvées par l’OMS. YouTube avait notamment retiré les vidéos de… Pierre Kory témoignant devant le Sénat américain, alors qu’il s’agissait d’un témoignage sous serment – rappelons que le parjure est un crime passible de cinq ans de prison aux Etats-Unis – et qu’il présentait ses travaux scientifiques.

La science ne peut s’accommoder d’une « vérité officielle », qu’elle émane d’acteurs publics ou privés. Le débat scientifique, médical, et citoyen, ne peut se tenir avec de telles règles.
Nous reproduisons donc l’entretien supprimé, avec l’aimable autorisation du site qui l’avait organisé :



Photo d’illustration : Perronna non grata – Le média en 4-4-2

Accueil
25 avril 2021