Menu de navigation des pages

Derniers articles

Elio Di Rupo et le « mystère de la pyramide » des Francs-maçons

Posté le Samedi 28 février 2015 | Commentaires fermés

Il suffit juste d’être patient et persévérant, tout fini par remonter à la surface, ainsi a été crée le monde… La franc-maçonnerie est la secte la plus puissante sur terre, l’association de malfaiteur au commandes de ce monde finissant.

Ce pourrait être le titre d’un album de Tintin. Ou de Blake et Mortimer. C’est pourtant bien différent. Car le « mystère de la pyramide » touche ici un personnage bien réel : le président du PS Elio Di Rupo. Ou plutôt son entourage direct.

di rupoC’est le journaliste indépendant Philippe Engels qui a levé le lièvre dans son livre « Mensonges d’État », qui paraît aux éditions Renaissance du livre (nos éditions de jeudi). Il y consacre un chapitre entier, s’interrogeant sur les liens possibles entre la franc-maçonnerie hennuyère et les affaires judiciaires dans lesquelles sont inquiétés plusieurs proches de l’ex-Premier ministre, à commencer par celle de l’IDEA, une intercommunale locale.

L’histoire avait éclaté au grand jour en février 2013, lors d’une audition du secrétaire communal de Mons, Pierre Urbain. Inculpé pour « escroquerie et blanchiment pour le compte d’une organisation criminelle », il est suspecté d’avoir conseillé un placement dans une fausse banque à l’IDEA, qui venait de toucher 80 millions d’euros. Lors d’une perquisition à son bureau le 6 décembre 2011 – soit le jour même où Elio Di Rupo prêtait serment comme Premier ministre… – les enquêteurs vont notamment saisir un disque dur rempli de documents. « Mais le talent de son avocat, Marc Uyttendaele, empêchera la Justice d’en exploiter ceux concernant la franc-maçonnerie », explique Philippe Engels. « Ils furent jugés comme relevant de sa vie privée. »

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (5 votes)
Lire la suite

Les fâcheuses habitudes de la France avec la liberté d’expression

Posté le Samedi 28 février 2015 | Commentaires fermés

« Fais ce que je dis, pas ce que je fais », telle est la devise de nos politiques vertueux. Donneurs de leçons au reste du monde, ils n’hésitent pas à enfoncer un bâillon dans toute bouche qui exprimerait le moindre avis contraire. Cet article publié dans Lepoint.fr cite quelques exemples assez significatifs de cette fâcheuse tendance frisant le totalitarisme. En étouffant toute voix discordante, les politiques étouffent la justice ; ils étouffent la voix de la France.

La France, contrée des droits de l’homme ? Elle est pourtant un des pays d’Europe les plus condamnés pour ses entraves à la liberté d’expression.

liberté-expression-FranceL’affaire Dieudonné en aura été une illustration parfaite. À peine Manuel Valls a-t-il évoqué la possibilité d’interdire les spectacles de Dieudonné que les juristes se sont enflammés. Au nom de quoi devrait-on censurer a priori les abus de la liberté d’expression, alors que les outils judiciaires existent pour les sanctionner au tribunal ? La France s’est souvent cachée derrière le trouble à l’ordre public ou l’offense à chef de l’État pour faire taire certains propos abjects, intolérables ou diffamants, étouffer une affaire qui fait du bruit ou protéger ses relations diplomatiques. Mais les tribunaux français eux aussi sont souvent désavoués par la Cour européenne des droits de l’homme pour ne pas respecter ses exigences en matière de liberté d’expression. Florilège de ces décisions.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (5 votes)
Lire la suite

Début très… satanique de House of Cards !

Posté le Samedi 28 février 2015 | Commentaires fermés

House-of-CardsCe cher Franck Underwood, homosexuel et assassin sans foi ni loi, a commencé la 3è saison par rendre visite à la tombe de son père et lui uriner dessus ! La grande classe, message explicite qui laisse présager une suite d’une violence inégalée jusqu’à présent. D’aucuns expliqueront que c’est de l’art et de la dénonciation justement des politiques US, sauf que ce n’est pas ainsi que les choses doivent se faire. Il est question ici de mise en scène qui vise à rendre normal le comportement du héros de la série,voire fun ! Perso, je crois que la réalité est beaucoup plus violente que ce qu’ils peuvent en montrer…

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.7/5 (22 votes)
Lire la suite

Les plus grands destructeurs d’antiquités sont les darwinistes, pas l’État islamique, par Laurent Glauzy

Posté le Vendredi 27 février 2015 | Commentaires fermés

Destruction-oeuvres-au-mus-e-Mossoul

Et quand un sataniste franc-maçon autorise la destruction d’une Cathédrale pour laisser la place à un supermarché, la presse aux ordres ne dit rien.

EXCLUSIVITE LLP

Le monde s’indigne parce que l’organisation de l’État islamique détruit des antiquités à Mossoul. Alors pour répondre à la « journaillerie » inculte et hypocrite occidentale, je vais à l’aide de quelques exemples illustrer les agissements de nos États et des darwinistes quand une découverte contredit les mensonges évolutionnistes. Il y a des dizaines de cas exposés dans mon livre Les Géants et l’Atlantide, révélations de l’archéologie interdite. Ensuite, je révèlerai pourquoi l’occident antichrétien s’intéresse tant aux sculptures de Mossoul.

 En 1935, à Paluxy River, près de Glen Rose (Texas), le Dr C. L. Burdick découvrit des empreintes de pieds de géants a côté de celles de pattes de dinosaures, sur les mêmes couches calcaires du « Crétacé ancien ». Un archéologue sorti de son université essaya de détruire ces vestiges, car ils battaient en brèches les longues périodicités, à savoir un âge de la Terre de 4,5 milliards, qui est un mensonge darwiniste. Jusqu’à la révolution française, tous les scientifiques savaient que la Terre avaient 6.000 ans, comme le prétend la Bible.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.2/5 (48 votes)
Lire la suite

Crise : la SNCF supprimera jusqu’à 9.000 emplois d’ici 2020 !

Posté le Vendredi 27 février 2015 | Commentaires fermés

Pourtant les prix ne cessent d’augmenter et suivent la même courbe ascendante des suppressions de postes ! Quand toute la France sera au chômage on se demande bien qui prendra leurs trains fantômes…

Les suppressions de postes à la SNCF vont continuer à un rythme soutenu, affirme ce jeudi 26 février une expertise remise au Comité central d’entreprise (CCE), selon laquelle près de 9.000 emplois nets pourraient disparaître d’ici 2020.

sncfCette étude avait été sollicitée par l’ensemble des syndicats à l’automne afin d’aider le CCE à mesurer les conséquences de la réforme ferroviaire votée l’été dernier. Cette réforme devant permettre à la nouvelle SNCF d’être plus concurrentielle et efficace est toujours vivement critiquée par la CGT-Cheminots et SUD-rail, à l’origine d’une longue grève en juin dernier.

Plus de sous-traitance, moins de lignes

Selon le cabinet Degest, la réforme impose des objectifs d’économies qui auront « un impact lourd sur l’emploi », notamment dans la branche Mobilités, l’exploitant les trains. Le cabinet s’attend dans cette branche à environ 10.000 suppressions d’équivalents temps plein d’ici cinq ans, « soit une accélération de 25 à 60% du rythme de baisse des effectifs » par rapport aux dernières années.

D’après les chiffres tirés du rapport Degest, les effectifs du groupe public baisseraient de 149.000 à 140.000 personnes entre 2014 et 2020 (143.000 dans l’hypothèse basse). Le cabinet prédit également une augmentation de la sous-traitance et « une forte diminution » du nombre de lignes, qu’accentuera selon lui la libéralisation annoncée du transport de cars, concurrent du rail.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.9/5 (17 votes)
Lire la suite

« Les tueurs de la république » par Vincent Nouzille

Posté le Vendredi 27 février 2015 | Commentaires fermés

Il faut bien que les gens comprennent que nos élites politiques sont des criminels qui n’ont ni foi ni loi, si ce n’est l’illuminisme maçonnique… Ainsi, en sachant cela, il ne faut pas s’étonner après que des gens nous attaquent en France pour faire le plus de dégâts possible, vu le nombre de bombes qu’ils ont reçues, atteignant généralement des civils, comme c’est très souvent le cas en Afghanistan. En fait, nos élites sont des générateurs de chaos et d’instabilité.

teurs-républiqueOn se tape un livre ce week-end? Histoire de changer de l’actu quotidienne, histoire de s’instruire ou de s’évader un peu? Un livre vient de sortir, un qui risque e faire quelques vagues, « les tueurs de la république ». En effet, celui-ci aborde un sujet très sensible, celui de la cellule clandestine du Service Action de la DGSE qui intervient pour « régler certains problèmes » lorsque cela s’impose…

C’est l’un des secrets les mieux gardés de la République : en son nom et sur ordre des plus hautes autorités, des tueurs sont disponibles à tout moment pour éliminer des personnes jugées dangereuses pour la sécurité nationale ou conduire des guerres secrètes contre des ennemis présumés.
Oui, la France tue parfois pour régler des comptes. Oui, la France mène clandestinement depuis des décennies, au nom de la protection de ses intérêts, du Moyen-Orient à la Françafrique, des actions meurtrières inavouables : vengeances d’État, assassinats en série, attentats commandités par l’Élysée, guérillas sanglantes, éradication de chefs terroristes, emploi de mercenaires sulfureux ou de services secrets alliés peu regardants…

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.9/5 (25 votes)
Lire la suite

Souvenir : quand F. Lallane donnait une leçon politique à un animateur débile

Posté le Vendredi 27 février 2015 | Commentaires fermés

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.7/5 (68 votes)
Lire la suite

Charlie Hebdo : la piste inexplorée – par Apocalypse France

Posté le Vendredi 27 février 2015 | Commentaires fermés

Les frères Kouachi ont-ils été financés par Al Qaïda Yémen comme ils l’ont affirmé et le répètent en boucle les médias ? Pas sûr que ce soit si simple. Leurs connexions ouvrent de nouvelles pistes officiellement inexplorées. Ce documentaire examine une thèse alternative, mettant notamment en cause la politique extérieure de la France (sous influence) que le monde du Renseignement n’ignore pas mais sur laquelle il évite de communiquer pour des raisons que chacun comprendra à la fin de ces 10 minutes de révélations explosives.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.7/5 (27 votes)
Lire la suite

Un tribunal interdit à l’ex-président du Giec de quitter l’Inde

Posté le Vendredi 27 février 2015 | Commentaires fermés

Il est très curieux de constater que les patrons de ces organismes bidons (cf. scandale du Climategate) soient quasiment tous dirigés par des hommes à casseroles nombreuses ! Est-ce fait exprès afin de leur faire signer tout et n’importe quoi ? Je dis ça je dis rien, mais la question se pose. Sa ligne de défense est simple : il est hospitalisé, donc malade, donc faible et puis sa messagerie a été piratée… L’accusation de complot n’est pas très loin !

GIEC-pachauri-chair-of-the-ipcc-briefs-media-on-the-task-force-on-national-greenhouse-gas-inventories-in-New Delhi (AFP) – Un tribunal indien a interdit jeudi à l’ancien président du Giec, l’autorité scientifique sur le réchauffement planétaire, de quitter le pays, la police enquêtant sur des accusations de harcèlement sexuel contre lui, selon les avocats.

Rajendra Pachauri, qui a démissionné mardi de ses fonctions au Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (Giec), n’a également pas le droit de se rendre sur son lieu de travail, selon les conditions assorties à sa mise en liberté sous caution.

M. Pachauri, 74 ans, est accusé de harcèlement sexuel sur une jeune femme de 29 ans, chercheuse dans son centre d’étude, l’Institut d’énergie et de ressources (TERI).

« Le tribunal l’a obligé à ne pas pénétrer dans les locaux du TERI et à ne pas quitter le pays sans autorisation », a précisé à l’AFP Prashant Mendiratta, l’un des avocats de la jeune femme.

L’ex-président du Giec est sous liberté conditionnelle jusqu’au 27 mars, ce qui signifie que la police ne peut l’arrêter ni le placer en garde à vue avant cette date.

M. Pachauri, que le centre d’études voudrait voir démissionner, n’est pas autorisé à entrer en contact avec la plaignante ni aucun autre employé du TERI, selon les conditions.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (11 votes)
Lire la suite

« Charlie » et l’Afrique… Témoignage d’un général français de retour du Mali

Posté le Vendredi 27 février 2015 | Commentaires fermés

[dropcapT[/dropcap]émoignage très intéressant d’un général qui a vu changer les choses sur le terrain après les multiples insultes gratuites et inutiles de l’islam et de son prophète ! À lire et faire lire.

Par le général Pierre Michel Joana (revue de presse : marecalunjour.unblog.fr – 23/2/15)*

Merci pour ce moment (5 février 2015)

général Pierre Michel JoanaJe viens de rentrer d’une semaine à Bamako, où j’ai travaillé avec des Maliens, des Nigériens et des Mauritaniens, sur des questions de lutte anti-terrorisme. J’étais accompagné là-bas par une collègue belge et un collègue espagnol.

Dans le petit hôtel « le Campagnard », où nous étions logés et où se déroulaient nos réunions, la télévision, comme souvent en Afrique était allumée toute la journée. La chaîne France 24, chaîne chargée de faire connaître le rayonnement de la France, diffusait plusieurs fois par jour, un petit clip d’une minute où l’on pouvait voir toute une succession de personnes, de toutes origines ethniques, portant une pancarte « je suis Charlie ». A la fin, ça devenait énervant, même pour moi. Cela l’était encore plus pour mes amis africains. Depuis la parution du dernier numéro de Charlie Hebdo, vendu à plusieurs centaines de milliers d’exemplaires, à des collectionneurs opportunistes et à des gens sincères, encore sous le coup de l’émotion, les Musulmans d’Afrique noire sont de moins en moins Charlie et de plus en plus Coulibaly.

Ils ne sont pas pour autant complices des djihadistes, dont ils subissent tous les jours les atrocités, dans l’indifférence générale de tous les Charlies, partis depuis en vacances de neige, mais ils n’aiment pas que l’on se moque de leur Prophète.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.8/5 (28 votes)
Lire la suite
12345102030