Vidéos

Interpol, une police sous influence

mardi 16 octobre 2018

Comment est-il possible d'accepter que la police internationale puisse être financée par les grands groupes du CAC 40 et autres Nasdaq... qui sont les plus grands criminels et voyous de tous les temps ? Ceci est inacceptable, c'est une privatisation de la police et une assurance de maintenir le désordre...