Marlène Schiappa confirme la mise en place de « trois séances d’éducation sexuelle » dès la rentrée scolaire

Partager

Avant toute chose, il faut souligner que ce genre d’hérésie, voire de folie, ne peut être possible qu’avec des personnalités aussi curieuses que Madame Marlène Schiappa. Cette dernière nous apprend que c’est l’État qui va prendre en charge l’éducation sexuelle de nos enfants dès la rentrée 2018 ! Le seul fait de le dire devrait la rendre éligible à un séjour psychiatrique de longue durée afin que les médecins se penchent sur cette étrange propension à déblatérer autant d’âneries sans rougir et lui administrer le traitement à même d’y mettre fin. Il est très inquiétant effectivement de constater cette dérive totalitaire d’un État de plus en plus puissant qui décide de tout, allant jusqu’à imposer la vaccination malgré une réticence populaire flagrante ou dans le cas présent, une éducation sexuelle à des gamins des classes primaires !

Mais ce qui est encore plus inquiétant c’est le fait que cette sexualité soit imposée par un lobby totalement décadent qui est déjà sur les starting-blocks pour accomplir sa mission. Nous ne pouvons que nous inquiéter lorsque l’on connaît les pratiques sexuelles des élites politiques qui ont prouvé à de nombreuses reprises leur totale dépravation, n’ayant jamais condamné les pédophiles comme Roman Polanski, Frédéric Mitterrand…. Elles n’ont jamais condamné non plus les dérives d’un Dominique Strauss-Kahn jusqu’à sa chute ! Bien au contraire, elles l’ont soutenu jusqu’au bout. Elles n’ont pas non plus condamné les comportements délictueux de Pierre Bergé envers ses salariés qui subissaient un droit de cuissage d’une époque révolue ! En d’autres termes, ce sont ces politiciens « vertueux » qui décident de l’éducation sexuelle de vos enfants !

Pour finir, tout ceci ne peut être que logique car après avoir essuyé un échec total dans sa mission initiale d’instruction publique (écriture, lecture et calcul), l’école républicaine n’a rien trouvé de mieux que de se mêler de ce qui ne la concerne pas afin d’aggraver encore plus son bilan. Rappelons également que le contingent d’enseignants est infesté de pédophiles qui défraient régulièrement la chronique et que cet enseignement de la sexualité va créer un climat favorable aux dérapages et ne peut que faciliter les passages à l’acte….


Marlène Schiappa a confirmé la mise en place à la rentrée de plusieurs séances « d’éducation sexuelle et affective » par année scolaire.


VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes)