Encore une fois, c’est ce type de chiffres épidémiologiques que nous ne verrons jamais publier en France contrairement à l’Angleterre, à l’Écosse plus précisément. Bien entendu, les autorités vont expliquer qu’il n’y a aucun lien de causalité entre l’injection et le décès survenu, en avançant une quantité innombrable de raisons comme l’âge, les comorbidités… Mais ce qui est le plus effrayant c’est de réaliser le calcul du nombre de décès pour toute la population anglaise qui dépasserait les 57 000 selon cet article !



Public Health Scotland a révélé que 5 522 personnes sont décédées dans les vingt-huit jours après avoir reçu un vaccin Covid-19 au cours des 6 derniers mois rien qu’en Écosse.

En raison de dizaines de demandes d’accès à l’information, demandant à Public Health Scotland (PHS) de fournir le nombre total actuel de décès de toute personne décédée dans les 28 jours suivant le vaccin contre le Covid-19, PHS a décidé que la meilleure voie à suivre était de publier les informations de manière routinière et périodique dans leur rapport statistique Covid-19.



Les chiffres les plus à jour publiés par PHS et dans le rapport publié par le 23 juin 2021 révèlent qu’entre le 8 décembre 2020 et le 11 juin 2021, un nombre total de 5 522 personnes sont décédées dans les 28 jours ayant suivi l’administration d’une dose d’un vaccin contre le Covid-19. Selon la feuille de calcul fournie par Public Health Scotland ; qui comprend le nombre de décès par type de vaccin et la date à laquelle ils se sont produits, 1 877 décès sont dus à l’injection d’ARNm de Pfizer, 3 643 décès ont été dus à l’injection du vecteur viral AstraZeneca et 2 décès ont été dus à l’injection d’ARNm de Moderna.



Cela équivaut à une moyenne de 920 décès par mois dus aux vaccins Covid-19 rien qu’en Ecosse. Ce chiffre dépasse de 866 par mois le nombre moyen de personnes décédées du Covid-19 en Écosse.

Une demande de liberté d’information faite le 30 janvier a demandé au gouvernement écossais de révéler le nombre total de personnes décédées du Covid-19 depuis mars 2020.

Le gouvernement écossais a répondu le 11 mars 2021 en disant

« La réponse à votre question est que 596 décès impliquant le COVID-19 a été enregistré où il n’y avait pas de condition médicale préexistante entre mars 2020 et janvier 2021 (inclus). »



Le Public Health England a jusqu’à présent refusé de publier toute donnée sur le nombre de décès survenus dans les 28 jours suivant l’administration du vaccin en Angleterre, mais ce n’est pas faute d’avoir essayé.

Des dizaines de demandes de liberté d’information ont été adressées au PHE pour poser la question, mais ils ne manquent jamais de répondre en déclarant que « Public Health England peut confirmer qu’il ne détient pas les informations que vous avez demandées.



Cependant, en utilisant les données sur le nombre de décès dus aux vaccins Covid-19 en Ecosse, nous pouvons estimer le nombre probable de décès dus aux vaccins en Angleterre. En tenant compte de la taille de la population, nous estimons que le nombre réel de décès dus aux vaccins en Angleterre au cours des 6 derniers mois pourrait être de 57 470.

Ce seul chiffre est précisément la raison pour laquelle le PHE « prétend » ne pas détenir cette information


Daily expose

18 juillet 2021

Titre de l’article original en anglais : 5,522 people have died within 28 days of having a Covid-19 Vaccine in Scotland according to Public Health Scotland

Traduction : Lelibrepenseur.org avec DeepL Translator