La désobéissance civile a commencé chez les étudiants en Bretagne, pourvu que les autres comprennent et suivent.

Avant, on était rebelle quand on faisait l’école buissonnière. Au temps du coronavirus, c’est l’inverse. On assiste à un cours, dans une vraie classe, pour contester. Mardi 19 janvier 2021, une trentaine d’étudiants de la licence 3 Sciences écologie et société ont suivi le cours de Florence Gourlay, maîtresse de conférence en géographie, à 13h30 à l’Université Bretagne-Sud (UBS), à Lorient (Morbihan). Une quinzaine d’absents a pu suivre sur Internet.