Si vous pensiez que nous étions arrivés au fond du trou avec l’acte 2 de l’affaire Alexandre Benalla et notamment les quatre passeports diplomatiques, c’est que vous sous-estimez la bêtise humaine. Mediapart a mis en ligne des enregistrements audio entre Alexandre Benalla et Vincent Crase – effectués le 26 juillet 2018 – particulièrement accablants aussi bien pour ce duo de comiques que pour l’Élysée. Les jours d’Emmanuel Macron sont désormais comptés. On peut entendre Alexandre Benalla insulter d’une manière extrêmement violente non seulement l’Assemblée nationale et le Sénat, mais également la justice et le peuple. Alexandre Benalla fait preuve d’une arrogance inquiétante, est-ce son appartenance à la franc-maçonnerie, plus précisément à la GLNF, qui en est la cause ? Si Alexandre Benalla et Vincent Crase ne sont pas mis en détention préventive dans les prochaines heures c’est qu’il n’y a plus de justice, ni de raison dans ce pays…