Cette affaire est un coup monté politico-médiatique grossier avec des médias comme BFM qui affirment qu’il est question d’un groupe de survivalistes d’extrême droite alors que le procureur de la république de Nancy affirme l’inverse ! Il y a clairement une volonté de diabolisation de toute position anti Doxa en l’accusant de complotisme et bientôt de « terrorisme » !