Cette caste décadente est à vomir, son comportement est inqualifiable. Jean Dujardin – ou Louis Garell – ne savait-il pas que Polanski avait été condamné pour pédophilie aux USA ? Que des rumeurs insistantes et des déclarations médiatiques indiquaient qu’il a persisté dans son comportement prédateur en France et ailleurs ?

Avant, les voyous et les délinquants utilisaient la technique du « pas vu pas pris » ! Aujourd’hui les choses ont bien changé puisque le criminel a été pris, condamné, il a même récidivé mais tant que l’opinion publique ne le condamne pas en masse, rien n’est fait ! C’est un des signes de la chute d’une société dans la décadence la plus crasse.

Pour finir, une chose est claire, ces gens n’ont pas les mêmes valeurs morales que nous !



L’acteur refuse de répondre aux questions sur la nouvelle accusation de viol visant le réalisateur du film « J’accuse », dans lequel il incarne le personnage principal.

Jean Dujardin a annulé sa venue dans le 20 heures de TF1 dimanche 10 novembre, a confirmé une source interne à franceinfo. Il devait y venir pour la promotion du film J’accuse dans lequel il joue le personnage principal et que Roman Polanski a réalisé. L’acteur a annulé sa venue en expliquant qu’il ne souhaitait répondre à aucune question concernant la nouvelle accusation de viol dont le réalisateur fait l’objet.

À quelques jours de la sortie du film, une photographe française, Valentine Monnier, a accusé samedi le réalisateur de viol dans les colonnes du Parisien. Elle affirme avoir été frappée et violée par Roman Polanski en 1975, alors qu’elle avait 18 ans, lors d’un séjour au ski en Suisse, à Gstaad. Le réalisateur a réfuté ces accusations et « réfléchit à une riposte judiciaire ». 

Ces faits sont aujourd’hui prescrits, mais c’est la sortie du film qui a poussé Valentine Monnier à sortir du silence. Dans sa tribune publiée dans Le Parisien, elle estime que « Polanski lui-même se transpose à répétition dans ce film qu’il essaie de monter depuis des années, rapprochant son affaire de celle de Dreyfus, poussant la comparaison jusqu’à se poser en victime du même acharnement mensonger des tribunaux et des médias ! »


Photo d’illustration : Jean Dujardin à Cannes en mai 2019.  (FRANCK CASTEL / MAXPPP)

avatarfranceinfo

Radio France

10 novembre 2019