Très curieux prêche du frère de Tariq Ramadan, Hani, qui vient nous expliquer que la charia protège son frère étant donné qu’il est nécessaire de fournir quatre témoins de moralité ayant vu l’acte s’accomplir. Le propos est juste dans l’absolu mais nécessite deux réflexions essentielles à la compréhension de cette affaire.

Premièrement, nous ne sommes pas en terre islamique, il est donc totalement stupide de parler de charia ! Pire encore, cette même charia n’est pas appliquée en terre d’Islam comme l’Égypte, l’Algérie, la Tunisie…

Secundo, nous sommes en 2017, nous pouvons avoir aujourd’hui des preuves factuelles qui ne souffrent aucune discussion ou polémique comme : un prélèvement ADN retrouvé sur la victime. On peut également effectuer une recherche ADN sur un fœtus avorté ou tout simplement un enfant né. On peut également avoir recours à des caméras qui prouvent la réalité de l’acte. Sans oublier bien sûr les aveux des personnes impliquées.

Nous savons également de source sûre que Monsieur Hani Ramadan est parfaitement au courant de la situation puisqu’il a reçu divers signalements de femmes victimes du comportement de son frère. Il a préféré faire l’autruche et ne pas en tenir compte, on connaît le résultat aujourd’hui. On imagine que ce sont les mêmes arguments que son grand-père Hassan Al Banna avait utilisés dans les années 40 pour couvrir les frasques sexuelles de son beau-frère Abdelhakim Abidine

Avec de tels comportements, il ne fait qu’alimenter les sites islamophobes en devenant la risée de tout le monde.