Il est évident que l’essoufflement n’est pas au programme puisque les Algériens ont massivement manifesté ce vendredi 22 mars 2019 sur la totalité du territoire nationale contre le système Bouteflika.