Analyse succincte de l’absurdité du gouvernement des 40 voleurs de Tebboune, le nouveau président algérien, refusé par le peuple et « élu » via un trucage historique du scrutin. En dehors du fait qu’une dizaine de ministres appartenaient aux précédents gouvernements du détestable Bouteflika, il est curieux de constater la présence de 40 membres, Chef du gouvernement compris ! Il y a plusieurs ministères doublons inutiles, un gaspillage fou d’argent public alors que les finances du pays sont dans le rouge.

En réalité ceci n’est rien d’autre que la constitution d’un réseau le plus vaste possible sur l’échiquier politique algérien en s’appuyant sur des mercenaires sans foi ni loi, des « chiyatines » et des « cachiristes », que le peuple ne veut justement plus voir au pouvoir !



Autres vidéos :