Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Algérie : l’Organisation Nationale des Moudjahidine [ONM] dénonce et menace de poursuivre en justice les auteurs de la campagne orchestrée contre Bouregaa
Lakhdar Bouregaâ, ex-commandant de la Wilaya IV historique et plusieurs fois condamné à mort. Ph :Fateh Guidoum / PPAgency
À la une

Algérie : l’Organisation Nationale des Moudjahidine [ONM] dénonce et menace de poursuivre en justice les auteurs de la campagne orchestrée contre Bouregaa 

Qui eût cru qu’en ce jour sombre du 29 juin 2019, – 57 ans après l’indépendance nationale pour laquelle il a vaillamment combattu – un vénérable commandant de l’ALN de la mythique wilaya IV, âgé de 86 ans serait incarcéré et gravement diffamé, faisant les frais d’une campagne ignoble visant à ternir son image et sa crédibilité, pour la simple raison qu’il a émis son avis sur la révolution en cours et sur les voies et moyens pouvant mener à un consensus national.

Il convient de rendre hommage à l’Organisation nationale des Moudjahidine qui a réagi promptement à cette dérive grave en prenant la défense de l’un de ses membres ; car qui mieux que cette organisation peut valablement porter une appréciation sur le Commandant Si Lakhdar connu pour ses faits d’armes et son franc-parler.

Du reste la loi n°99-07 du 5 avril 1999 protège l’honneur et la dignité des Moudjahidine. Les articles sont clairs et il y a lieu de les invoquer dans la plainte.

A contrario, il est une énigme entretenue par le silence troublant des autorités devant le comportement innommable d’une certaine Naïma Salhi qui s’emploie à distiller la haine et à diviser le peuple en lançant des appels au meurtre contre les citoyens kabyles. Elle a même osé s’attaquer à l’héroïne de la révolution du 1er Novembre, Djamila Bouhired qu’elle a traitée de « produit » de la France coloniale avec laquelle elle aurait été de « connivence ». Rien que ça ! Il serait temps que des Algériens déposent plainte contre elle dans les plus brefs délais.

Il est inadmissible que de tels propos soient tenus dans l’impunité totale pendant que le Commandant Si Lakhdar est incarcéré, faisant les frais d’une violente campagne de désinformation.


L’Organisation nationale des moudjahidine (ONM) réagit à l’arrestation et à la campagne de diffamation visant le Moudjahid, Lakhdar Bouregaa, placé, hier sous mandat de dépôt pour « atteinte au moral des troupes et outrage à corps constitué ».

L’organisation affirme, dans un communiqué rendu public aujourd’hui, qu’elle portera plainte contre les auteurs de la diffamation visant à remettre en cause le parcours du commandant de la wilaya IV historique.
« L’ONM se réserve le droit de poursuite judiciaire contre ceux qui ont donné un autre nom à ce Moudjahid autre que son vrai nom en vue de ternir son histoire honorable », lit-on dans ce communiqué qui retrace le parcours de Lakhdar Bouregaa et ses faits d’arme.

Photo d’illustration : Lakhdar Bouregaâ, ex-commandant de la Wilaya IV historique et plusieurs fois condamné à mort. Ph : Fateh Guidoum / PPAgency

Madjid Makedhi

El Watan [Algérie]

1er juillet 2019

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.