Algeria's President Abdelaziz Bouteflika listens to the speech of Libya's leader Muammar Gaddafi at the start of the third European Union-Africa summit in Tripoli November 29, 2010. Gaddafi warned the European Union on Monday that Africa would turn to other trade partners if the EU kept trying to dictate to the continent how it should develop. REUTERS/Francois Lenoir (LIBYA - Tags: POLITICS BUSINESS)


C’est tout de même rare et unique dans l’histoire, un président en si mauvaise santé et qui ne veut pas quitter le pouvoir ! C’est vrai que Mitterrand avait un cancer en phase terminale et qu’il est resté néanmoins président mais là on dépasse les limites de la raison. Cet état de santé précaire est malheureusement une source d’instabilité grave pour l’Algérie.


Où est le président algérien Abdelziz Bouteflika ? Ce vendredi matin, des médias algériens évoquaient sa présence à Grenoble (Isère), à la clinique Mutualiste, où il a déjà été hospitalisé en novembre 2014. À l’époque, il était venu consulter le cardiologue Jacques Monségu, qui l’a pris en charge par le passé à l’hôpital militaire du Val-de-Grâce.

Problème, l’établissement a fait savoir que le chef d’État algérien, âgé de 77 ans, n’était pas dans ses locaux. Des rumeurs circulaient sur un possible passage par la Suisse. Le journal algérien Le Matin évoquait de son côté comme destination une « capitale européenne ». Et pour ajouter encore à la confusion, le controversé homme d’affaires algérien Rachid Nekkaz affirmait ce vendredi dans une vidéo qu’Abdelaziz Bouteflika était hospitalisé au Val de Grâce, à Paris.

L’état de santé d’Abdelaziz Bouteflika fait l’objet de nombreuses interrogations depuis qu’il a été victime d’un AVC en janvier 2013. Affaibli, il a déjà effectué plusieurs séjours médicaux en France.

Un état de santé précaire qui ne l’a pas empêché de briguer l’an dernier un quatrième mandat de président, malgré de vives critiques sur sa capacité à assumer sa charge.