Il est effectivement très inquiétant d’entendre des responsables donner des chiffres hasardeux concernant le nombre de retraités algériens et de surcroît être obligés d’imprimer plusieurs centaines de milliards de dinars affin de les payer, car cela signifie clairement que les caisses de retraite sont en déséquilibre et que le chômage est extrêmement important et que tout simplement les caisses de l’État sont vides !


Publiée le 5 juillet 2018                                                                               

La Caisse de retraite est en cessation de paiement. L’État a dû injecter 500 milliards de dinars pour assurer le paiement des pensions de retraite.


 Al Magharibia Channel