Harun Yahya lors d’une conférence à Istanbul, en mai 2011. Bénéficiant d’un soutien financier puissant, combat les découvertes scientifiques à coups de propagande et de victimisation des Turcs. REUTERS/Murad Sezer

Auteur d’un nombre incalculable de livres dont le fameux Atlas de la création de plus de 700 pages de grande qualité et traduite en plusieurs langues, le Turc Harun Yahya s’était fait connaître pour son travail créationniste anti-darwinien. Il était très proche des loges maçonniques turques, il en disait beaucoup de bien ainsi que de l’entité sioniste criminelle. Il passait ses dernières années sur sa chaîne de télévision à faire des émissions avec des bimbos siliconées avec des cheveux rose fushia et des décolletés plongeants d’une vulgarité rare tout en parlant de religion et de spiritualité ! Il était en réalité à la tête d’une secte, officiant en véritable gourou, à la mode sabbataïste.


Auteur d’un « Atlas de la création » et animateur TV, Adnan Oktar est soupçonné de fraudes, corruption et agressions sexuelles.

Gourou de secte, célèbre prédicateur créationniste et star du petit écran, Adnan Oktar a été arrêté en Turquie ce mercredi avec une dizaine de ses adeptes. Il a été interpellé alors qu’il tentait de fuir avant d’être placé en détention à Istanbul. Celui qui est plus connu sous le pseudonyme Harun Yahya est soupçonné de fraudes, corruption et agressions sexuelles, selon plusieurs médias turques.

Célèbre pour son « Atlas de la création »

Figure controversée en Turquie, Adnan Oktar s’est fait connaître auprès du grand public grâce à son émission sur la chaîne en ligne A9 dans laquelle il présentait des programmes entouré de femmes. Ces dernières, lourdement maquillées et légèrement vêtues, sont surnommées « chatons » par le présentateur.

À l’étranger, Adnan Oktar, 62 ans, s’est rendu célèbre après la publication d’un « Atlas de la création », livre de 770 pages dans lequel il rejette les théories évolutionnistes.

Le prédicateur star a été interpellé après l’émission de 235 mandats d’arrestation dans le cadre d’une enquête menée par l’unité des crimes financiers de la police, rapporte l’agence étatique Anadolu. Parmi eux, 106 sont à l’encontre de femmes et ont été émis dans les provinces d’Istanbul, d’Ankara, de Mugla mais aussi d’Antalya et pourraient concerner ces « chatons ».

Déjà impliqué dans des scandales sexuels

Avec l’appui d’hélicoptères, la police a arrêté 79 autres personnes dans cinq provinces turques, selon le quotidien Hürriyet. Les biens d’Adnan Oktar et ceux des autres personnes concernées par les mandats d’arrêts ont également été saisis.

Dans les années 1990, alors qu’il était à la tête d’une secte, de nombreux scandales sexuels impliquant Adnan Oktar ont fait la Une des journaux et lui ont offert une première forme de notoriété. Il a été poursuivi en justice pour « association de malfaiteurs » mais a été blanchi au bout de plus de dix ans de procédures.

En février, une guerre des mots l’avait opposé au chef des affaires religieuses en Turquie, Ali Erbas après que ce dernier eut affirmé que le télévangéliste avait « probablement perdu son équilibre mental ». Le même mois, l’autorité audiovisuelle turque, RTUK, a […]


L’Express / AFP