Avant toute chose, nous souhaitons un prompt rétablissement aux victimes. En dehors du scandale de la non médiatisation de cet attentat qui a blessé gravement 2 fidèles musulmans dans une mosquée, suivi du suicide (qui reste à confirmer) de l’auteur de cette tentative de meurtre, qui a bien pu écrire cette lettre accusant un haut responsable des services de renseignements français, Patrick Calvar, commissaire de police, directeur général du Renseignement et de la Sécurité intérieure du 30 mai 2012 au 31 mai 2017 ? Une enquête sérieuse doit être diligentée car les accusations sont extrêmement graves. Elles nous rappellent d’ailleurs les douloureuses manipulations de l’opération Gladio (cf. vidéo ci-dessous) en Italie ou en Belgique qui ont comptabilisé tant de morts dans les années 70-80.

De toutes façons, il ne faut surtout pas s’attendre à ce que l’état enquête sur lui-même, il faut absolument que les intéressés (famille de Karl Foyer) et les victimes déposent immédiatement plainte avec constitution de partie civile afin d’y voir plus clair. Ceci permettra également à M. Patrick Calvar d’être totalement mis hors de cause, autrement il subsistera toujours un doute…