Goy-ChaventSidérant courrier d’une sénatrice française (de l’Ain) au Président Hollande lui demandant protection et justice contre une horde de voyous israéliens qui ont peur de perdre quelques euros du commerce de la viande casher ! On a du mal à croire cette histoire, elle est pourtant réelle. Madame Sylvie GOY-CHAVENT, nous sommes avec vous. Le silence assourdissant de SOS blabla ou de la Licracra est une énième preuve, s’il en faut, du complot et de la main-mise d’une élite sur le pays. Il y a assez de lumière pour ceux qui veulent voir et savoir. Où est mon cavalier blanc, mon justicier lumineux, le nabot de la place Beauvau, si prompt à se déplacer pour un contrôle de police qui a mal tourné mais ne fait rien pour une sénatrice menacée de mort ?!! J’en profite ici pour rappeler aux merdias leur complicité minable dans l’omission de telles infos.

Monsieur le Président de la République,
La Mission Commune d’Information du Sénat sur la filière viande vient de rendre public son rapport.
Parmi la quarantaine de propositions adoptées à l’unanimité par les Sénateurs, figure l’étiquetage de la viande issue des filières d’abattage sans étourdissement préalable. En effet, comme vous le savez de nombreux animaux sont aujourd’hui abattus en France de façon rituelle, sans étourdissement et une grande partie de la viande issue de ces filières est écoulée dans les circuits de distribution classique, sans aucune information des consommateurs.
Avant même la publication officielle de ce rapport, j’ai été victime d’insultes graves à caractère raciste, de diffamations publiques et de menaces de mort sur internet.
Pour votre parfaite information, sachez que plusieurs collègues Parlementaires de gauche comme de droite et moi-même réfléchissons également à la possibilité d’étiqueter les produits issus des colonies israéliennes en Cisjordanie, ces produits étant le plus souvent commercialisés en France avec la mention « Made in Israël », en totale contradiction avec le droit français et international.
Depuis quelques jours, des groupes proches de l’extrême droite israélienne se déchainent contre moi et appellent ouvertement à la haine et à la violence.
Hier, un message à peine voilé appelant à la guerre civile et demandant explicitement au Gouvernement Israélien de mener des attaques contre la France a également été publié sur un site internet.
Différentes personnes, notamment des Parlementaires, m’ont conseillé de faire preuve de la plus grande prudence, évoquant même la possible intervention contre moi des services spéciaux d’une puissance étrangère.
Alors que la France et ses valeurs semblent aujourd’hui menacées et que l’élue que je suis fait l’objet de graves menaces, j’en appelle au Président de la République pour faire respecter le droit et me permettre d’exercer mon mandat librement et en toute sécurité.
Veuillez agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de ma haute considération.
Sylvie GOY-CHAVENT
Sénatrice de l’Ain,
Rapporteure de la Mission Commune d’Information sur la filière viande.
  • Source :

Son Facebook.

http://www.zejournal.mobi/?c=news&m=show_detail&cat_id=19&id=1457