Auchan a bénéficié d’un demi-milliard d’euros d’argent public dans le cadre du CICE, pourtant, cela ne l’a pas empêché de supprimer 517 emplois. Nous vivons dans un pays qui donne de l’argent aux plus riches et supprime les aides sociales aux plus pauvres ; c’est ce qu’ils appellent la démocratie !


Ce projet ne concerne pas les magasins, ni la logistique, mais des postes au sein des « services d’appui », comme la comptabilité ou le marketing.

Inquiétude pour les salariés d’Auchan. Le groupe de la marque au rouge-gorge a annoncé, mardi 14 janvier, la suppression de 517 emplois via un plan de départs volontaires dans sa filiale Auchan Retail France. Ce projet de « réorganisation » ne concerne pas les magasins, ni la logistique, mais des postes au sein des « services d’appui », comme la comptabilité ou le marketing.

Ce projet a été présenté dans la matinée aux instances représentatives du personnel au cours de trois comités sociaux et économiques extraordinaires dans le Nord, à Lesquin et Marcq-en-Barœul. Selon le distributeur, 677 postes seraient supprimés, dont 652 actuellement occupés, tandis que 135 postes seraient créés, soit une « suppression nette de 517 emplois actuellement occupés ».

« Les nouvelles attentes des consommateurs nécessitent de faire évoluer l’entreprise », explique le groupe pour justifier le plan de départs volontaires. « Afin de gagner en efficacité opérationnelle et en agilité, Auchan Retail projette de réorganiser ses fonctions supports sur le territoire français », affirme la direction dans son communiqué.


Photo d’illustration : selon le groupe, 677 postes seraient supprimés, dont 652 actuellement occupés, tandis que 135 postes seraient créés. (MAXPPP)

avatarfranceinfo / AFP

France Télévisions
14 janvier 2019